Ressources pédagogiques

Jackson Pollock

Ce vendredi 1er avril, nos petits élèves de maternelle devaient venir à l’école avec sur eux un sac poubelle censé les protéger des déjections des grues qui n’allaient pas manquer de passer au dessus de la cour de récréation. (C’était notre poisson d’avril de cette année, et nous avons bien rigolé!)

Dans ma classe, nous avons profité de leur équipement anti-salissures pour travailler à la manière de Jackson Pollock.

Voici comment ça s’est déroulé :

 

1- Projection (c’est le cas de le dire 😉 ) d’une oeuvre de Jackson Pollock : Number 8 sur le grand écran du TNI. (Recherche google et choix d’une grande image)

number-8-detail

Observation, analyse par les enfants. Les premiers à s’exprimer ont cherché à interpréter ce qu’ils voyaient : “c’est des arbres.” “C’est des branches.” ( en noir). Mais en posant des questions précises : “quelles sont les couleurs utilisées” “Comment le peintre a-t-il fait ça? (en montrant les tâches)” et “comment a-t-il fait ces “fils”?” “quelle couleur a t-il mis en premier le jaune ou le blanc?” on arrive à faire comprendre aux enfants comment l’artiste a procédé.

 

2- Utiliser le TNI pour faire du Jackson Pollock

En préparant ma séance je suis tombée sur ce lien : http://www.jacksonpollock.org/

C’est vraiment génial comme appli : vos élèves pourront créer des oeuvres à la Jackson Pollock. Il vous suffira de faire une capture d’écran ou de prendre une photo pour garder un souvenir de cette activité.

pollock2
Appli Pollock

Mes élèves ont beaucoup apprécié. Ils sont passés deux par deux (car j’ai deux stylos), mais à chaque fois je leur ai imposé de laisser l’autre essayer d’abord ( pendant 30 secondes environ : le temps de comprendre comment changer de couleur, faire des tâches plus ou moins grosses, faire des coulures, des gouttes) et ensuite je les laissais continuer ensemble. (En vrai il n’y a qu’un stylo qui peut fonctionner à la fois, mais ça n’a pas posé de soucis, l’alternance de “prise de pouvoir” n’a pas posé de problème).

 

3- Peindre à la manière de Jackson Pollock

L’idée est d’utiliser du grand, voire très grand, format , de poser le support au sol, et d’inviter l’enfant à se déplacer autour de la feuille pour faire ses projections, coulures et autres tâches sans toucher le support avec son outil.

J’ai trouvé de grande feuilles cartonnées (style bristol) (plus grande que les grandes feuilles Canson qu’on utilise habituellement à l’école) , du coup je pense qu’elles sont un peu plus grandes que le format “raisin”, et surtout elles sont résistantes.

J’ai dilué de la peinture et distribué les plus grosses brosses que j’aie pu trouver (pas très très grosses mais ça a suffi) afin de permettre que la peinture puisse couler.

pollock 2

pollock 3

pollock4

Ensuite les enfants devaient venir chercher une barquette de peinture (1 couleur) à la fois, et ensuite procéder par échange. C’est un aspect auquel je n’avais pas pensé en amont ( ça s’est fait comme ça car comme j’avais une dizaine d’enfants en action au même moment on ne pouvait pas avoir toutes les couleurs disponibles pour tous les enfants en même temps) mais il s’est avéré que c’était une bonne expérience de gestion autonome du matériel par les enfants, qui en plus devaient s’entendre entre eux.

(A noter que bien que cette semaine les enfants aient été plutôt agités et bruyants, pour cette activité ils ont été particulièrement appliqués et calmes.)

Par contre j’avais initialement prévu de faire cette activité dehors (le temps été prévu beau) , or ce vendredi matin le temps était très couvert du coup je l’ai faite en intérieur : je déconseille vivement!!! Je remercie d’ailleurs une ATSEM de l’école, Cristine qui est venue me voir pendant l’activité et m’assurer qu’elle gèrerait le ménage, celle-ci ayant apprécié que les enfants puissent faire ce type d’activité (une fois pas deux quand même!). Je pense que je vais en entendre parler longtemps!!!

cristine pollock

Voilà! J’ai voulu partager avec vous mon expérience car j’ai trouvé que cette séance avait été un véritable succès auprès des enfants, et qu’elle était très riche d’un point de vue pédagogique.

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload