Les ateliers

L’HOPITAL DES DOUDOUS

Des élèves de première S du Lycée Villaroy se sont portés volontaires pour imaginer et animer des ateliers sur les thèmes de la santé et de l’hygiène.

A l’origine de ce projet, Alexa Duplaix , professeure de SVT, et amie de la maîtresse.
Les enfants se sont rendus à pieds au Lycée, une marche d’une petite demie-heure, une formalité pour vos enfants qui sont habitués à se déplacer en rang. De plus ce jour là il faisait très beau.

Les mamans de Maxime et Elyès nous accompagnaient pour sécuriser nos déplacements.

Nous avons été chaleureusement accueillis, et, si les enfants étaient un peu impressionnés par la taille des locaux et celle des lycéens 😉 , les échanges ont été riches et nombreux.

SONY DSC

Les enfants ont participé à plusieurs ateliers , une partie de ceux-ci avaient pour objectifs de faire comprendre aux enfants la notion de microbe, et de les sensibiliser à l’hygiène.

Ainsi, ils ont pu observer des microbes au microscope:

SONY DSC

Ils ont enduit leurs mains d’huile, et partagé leurs microbes ( paillettes) en se touchant les mains, ensuite ils ont nettoyé leurs mains avec du savon pour se débarrasser des microbes.

SONY DSC

SONY DSC

Ils ont aussi appris comment apparaissaient les caries et le moyen de les éviter. ( Super! Chacun a reçu une brosse à dents! )

crâne dents

SONY DSC

SONY DSC

L’autre partie des ateliers consistait à faire un bilan médical de leur doudou, et de faire le point sur ses soucis de santé  afin de le soigner. Chaque enfant est reparti avec le carnet de santé de son doudou renseigné de sa taille et de son poids.

 

SONY DSC

( Ce sont bien de élèves de 1ère S et non pas de terminale ( petite erreur sur la vidéo)
La musique est celle du musicien Stephen Binet ( “Una Cereza”, morceau que vous pouvez retrouver sur son album Life’s changes)

 

SONY DSC

SONY DSC

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest
Merci !

Utilisation des Bee-bot

Voici quelques utilisations des Bee-bot dans notre classe:

Suite à l’étude du mode de vie des hérissons:

DSC_0071

Coder le chemin pour reconstituer le puzzle. ( mode seul ou coopératif)

Coder le chemin chacun à son tour pour être le premier à réaliser son puzzle ( mode duel), pour cela nous avions deux hérissons de couleurs différentes.

DSC_0073

Jeu : On dispose de paires d’images identiques. Chaque enfant choisit une photo de chouette ( on nomme l’espèce à chaque fois 😉 ) , et chacun à son tour il code le chemin pour récupérer l’image de “sa” chouette.

DSC_0179

Les Beebot(s) et l’initiation au calcul.
L’enfant lance les deux dés, il rentre le score dans la beebot, dispose un galet à l’endroit où il pense qu’elle va arriver, puis Go! pour vérifier.

On peut aussi avoir un enfant qui entre le score et un autre qui dispose le galet…
J’ai été très surprise du résultat, mes élèves ont su immédiatement disposer le galet à la bonne place et trouvaient le résultat de façon quasi instantanée!

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest
Merci !

Les Beebot dans ma classe de MS GS

A la fin de cet article : des applications pour prolonger l’utilisation des Beebot.

Voici une vidéo montrant la façon dont on a utilisé les Beebot dans la classe:

Les enfants ont montré beaucoup de motivation à jouer avec les Beebot durant la phase de découverte de ces petits robots.

Je leur ai ensuite proposé un objectif : l’abeille devait ramasser un trésor constitué de billes plates. ( les déplacements se faisant désormais sur une grille, la longueur d’une case correspondant à la longueur de l’avancée du robot). Cet objectif était à ce stade beaucoup trop difficile, et beaucoup ont montré, en continuant obstinément à appuyer sur toutes les touches qu’ils ne faisaient pas le lien entre les déplacements de l’abeille et le fait d’avoir appuyé sur une touche plutôt qu’une autre.

Les activités suivantes ont été mises en place pour tenter de faire comprendre le lien de cause à effet entre le fait d’appuyer sur une flèche et le déplacement de l’abeille.

Un jeu de société géant : Chaque participant lance 3 fois le dé et enregistre les scores  sur sa beebot, on met GO tous en même temps et on regarde laquelle va le plus loin. Cette activité a eu beaucoup de succès. De plus ,elle était intéressante pour plein de raisons, dont le fait d utiliser un dé ou encore dans les relations entre enfants s’ entraidant spontanément.IMG_0034

Ensuite pour  les inviter à anticiper et programmer un chemin je leur ai proposé la situation problème suivante : faire faire exactement le chemin ( d abord simple puis complexe) à son abeille.  Si certains enfants ont cherché très activement et se sont approchés du but, beaucoup ont déclaré forfait.

IMG_0069

Du coup pour prolonger le travail sur les déplacements et le codage de ces déplacements dans le plan et afin de préparer la réutilisation  future des beebot, j utilise des applications créées à cet effet pour le TNI ( sur PC windows).

Télécharger l’archive ZIP.( décompresser l’archive et lancer le fichier .exe) abeill1

abe2

abe3

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest
Merci !